News / Blog

Master Breeder 2016 Profile: Denistier Holsteins
April 11, 2017

Holstein Canada has recently honored the recipients of the Master Breeder Award for 2016. One herd honored with their first shield was Denistier Holsteins of Rimouski, QC, owned and operated by Nada Rousseau, Denis Pelletier & Jérémie Pelletier. Read more about their herd here on Cowsmo.Read more Cowsmo Master Breeder profiles on Cowsmo!

Nada, Denis (à gauche) et Jérémie (en haut) / Nada, Denis (left) & Jérémie (top)

Nada, Denis (à gauche) et Jérémie (en haut) / Nada, Denis (left) & Jérémie (top)

Denistier Holsteins of Rimouski, QC is operated by Nada Rousseau, Denis Pelletier & Jérémie Pelletier. Their herd consists of 82 head, including 45 milking females housed in a tie-stall barn. The heifers are housed in free-stall housing. In the herd, there are currently 4 EX, 27VG and 10GP cows, averaging 10,846kg 4.1%F 3.2%P.

They feed a ration based on alfalfa, grass and corn silage, growing 149 acres of forages and 20 acres of silage corn. Dry hay for the heifers and dry cows is purchased in addition to what is grown on the farm.

MasterBreeder16_Denistier_Denistier-photo-2Over the years, they have worked to improve the facilities on their farms by renovating all the stalls, replacing them with “green stalls” two years ago. In addition, they have modified an old sheepfold in the barn for heifers and dry cows.

Since the inception of the herd, they have always cherished the dream of becoming a Master Breeder. However the process, including buying a farm, was not easy. However, they note that with a dream in mind, everything is possible!

MasterBreeder16_Denistier_Denistier-photo-6For 30 years, Denis worked as a professional hoof trimmer, and they owned 250 sheep and a bowling business. In November, 2004 the opportunity to settle down on a dairy farm presented itself. They purchased 10 kilos of quota and repatriated the cows they owned. One-hundred-fifty sheep were moved into the facilities in Rimouski and the rest sold, as well as the sheephold, the bowling business and their house in l’Isle Verte. They moved to Rimouski and began to work to accomplish the dream the followed farm ownership…their first Master Breeder Shield. Twelve years later, that dream has been accomplished! Denis still trims hooves and the farm has increased to 53kg of quota per day. They ended their sheep production business six years ago. In the past two years, Jérémie has obtained 51% ownership of the company and acts as the full-time herdsman.

Denistier Lheros Laurie EX 3E 3* Denistier Goldwyn Lyly Rose EX 3E Denistier Hill Lylyblack TB 2 ans / VG 2y old  Denistier Highoctan Lylywhite  Championne Junior de Réserve Expo Rimouski 2016 & Mention Honorable Expo Atlantique 2016 / Reserve Junior Champion Rimouski 2016 & Honourable Mention All Atlantic Summer Show 2016

Denistier Lheros Laurie EX 3E 3*
Denistier Goldwyn Lyly Rose EX 3E
Denistier Hill Lylyblack TB 2 ans / VG 2y old
Denistier Highoctan Lylywhite-Championne Junior de Réserve Expo Rimouski 2016 & Mention Honorable Expo Atlantique 2016 /
Reserve Junior Champion Rimouski 2016 & Honourable Mention All Atlantic Summer Show 2016

In working to achieve the Master Breeder Shield, they note that one of the most influential cows has been Cotopierre Lincoln Lisane, along with her descendants. Lisane was purchased in 1997, right before being named Reserve Grand Champion at the Expo Rimouski. Her descendants have contributed 65% of the points used in winning the award.

When purchasing animals, they look for functional young cows from deep pedigrees and well-known cow family, that have great potential to score EX. In order to grow and improve their herd, they have utilized flushing, both convention and more recently IVF, when an individual stands out more than usual in the herd. They appreciate the options available through IVF work that are lacking in conventional flushing, such as fairly accurate sexing and genotyping of the embryo. They prefer to implant their embryos as opposed to selling them, although recently they have sold some for export.

Cotopierre Lincoln Lisane TB 86 4* (ses descendants ont contribué pour 65% du Titre de Maître-Éleveur) / Cotopierre Lincoln Lisane VG86 4* (her descendants contributed to about 65% of the Master Breeder Shield)

Cotopierre Lincoln Lisane TB 86 4* (ses descendants ont contribué pour 65% du Titre de Maître-Éleveur) / Cotopierre Lincoln Lisane VG86 4* (her descendants contributed to about 65% of the Master Breeder Shield)

When selecting service sires for the herd, they mainly use genomic bulls that are high in conformation and +1000kg milk, with good components and sound functional health traits. In the past, they have had great impact on their herd from bulls such as Lheros and Goldwyn.

Throughout the years, their breeding philosophy has changed minimally. They continue to work for the same ideal cow in their minds: beautiful, productive and efficient. They are now flushing younger animals, especially genomic heifers or younger cows with bright futures.

What does the future hold for Denistier Holsteins? They look to continue to expand their dairy herd, while maintaining high quality throughout. And, of course, that second Master Breeder Shield.

Maîtres-éleveurs 2016: Denistier Holsteins

MasterBreeder16_Denistier_Denistier-photo-7La ferme Denistier Holstein de Rimouski, au Québec, est la propriété de Nada Rousseau, Denis Pelletier et Jérémie Pelletier. Le troupeau compte 82 têtes au total, dont 45 vaches en lactation qui sont logées en stabulation entravée. Les génisses de remplacement sont élevées en stabulation libre. En moyenne, les 4 EX, 27 TB et 10 BP du troupeau produisent 10 846 kg de lait à 4,1% de gras et à 3,2% de protéine.

La ration est constituée de luzerne, de graminée et d’ensilage de maïs. L’entreprise cultive 149 acres en fourrages et 20 acres en ensilage de maïs. Une partie du foin sec servi aux taures ainsi qu’aux vaches taries est acheté.

MasterBreeder16_Denistier_Denistier-photo-4À travers les années, les propriétaires ont travaillé pour améliorer leurs bâtiments et ont remplacé toutes les stalles par des « green stalls » il y a deux ans. De plus, ils ont transformé leur vieille bergerie en une étable pour les taures et les vaches taries.

Le rêve d’obtenir un jour le titre de Maître-Éleveur fait partie des plans depuis le tout début de l’implantation du troupeau Denistier. Toutefois, le processus n’était pas simple : il fallait tout d’abord acquérir une ferme. Selon eux, avec un rêve bien en tête, tout peut devenir possible!

Denis a travaillé pendant 30 ans à titre de tailleur d’onglons professionnel et le couple possédait également 250 moutons ainsi qu’un salon de quilles. C’est en novembre 2004 que l’occasion s’est présentée d’acquérir une entreprise. Suite à l’achat de 10 kilos de quota, les propriétaires ont rapatrié les animaux qu’ils avaient en pension. Ils ont ensuite déménagé 150 moutons dans les installations à Rimouski, ont vendu les autres moutons, la bergerie, le salon de quilles ainsi que la maison à l’Isle Verte. Ils ont ainsi déménagé à Rimouski et ont commencé à travailler dans le but d’accomplir leur rêve ultime : recevoir leur plaque de Maître-Éleveur. Voilà que, 12 ans plus tard seulement, l’objectif a été atteint! Aujourd’hui, Denis procède toujours à la taille d’onglons et le quota est de 53 kg par jour. Les propriétaires ont mis fin à la production de moutons il y a six ans. Depuis les deux dernières années, Jérémie a obtenu 51% des parts de l’entreprise et agit à titre de vacher à temps plein sur l’entreprise.

Tout en travaillant avec l’objectif du Maître-Éleveur en tête, ils ont remarqué que la famille la plus influente du troupeau est celle de Cotopierre Lincoln Lisane et ses descendants. Lisane avait été achetée en 1997, tout de suite avant d’être nommée Grande Championne de Réserve à l’exposition de Rimouski. Sa progéniture a contribué pour environ 65% des points du titre.

Lors d’achats d’animaux, chez Denistier, les jeunes vaches fonctionnelles provenant de bonnes lignées reconnues et ayant le potentiel de classifier EX sont celles qui sont recherchées. Afin d’améliorer la génétique de leur troupeau, ils utilisent la transplantation embryonnaire, autant conventionnelle que FIV, lorsqu’un individu spécial se démarque du reste du troupeau. Ils apprécient les avantages que procure la FIV tels le sexage et le génotypage plus précis de l’embryon. Généralement, les embryons sont implantés directement à la ferme, mais dernièrement, quelques-uns ont été vendus à l’exportation.

Lorsqu’ils procèdent aux choix de taureaux, ils utilisent principalement des taureaux génomiques élevés en conformation, possédant au minimum +1000 kg en lait, de bonnes composantes ainsi que des traits de santé élevés. Dans le passé, des taureaux comme Lheros et Goldwyn ont eu un grand impact positif sur le troupeau.
À travers les années, la philosophie d’élevage n’a que très peu changé. Ils continuent de travailler pour élever des vaches idéales selon eux : belles, productives et efficaces. Ils procèdent maintenant à la transplantation embryonnaire chez des animaux plus jeunes, spécifiquement des taures génomiques et des jeunes vaches possédant un beau futur.

Qu’est-ce que réserve le futur à la ferme Denistier? Les actionnaires désirent continuer à prendre de l’expansion tout en maintenant une belle qualité de troupeau. Et, bien sûr, ils visent l’obtention d’une seconde plaque de Maître-Éleveur.

 


Cowsmo-BreederLink-World-Fingers-166x200
Cowsmo-Subs-HaveUHerd-166x250

CURRENT ISSUE

Mid Fall Special 2017